RE2020

RE2020, qu’est-ce que c’est ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de comprendre ce qu’est la Règlementation Environnementale 2020.

Les buts principaux de la RE2020, appliquée depuis le 1er janvier 2022, sont de :

  • diminuer l’impact carbone des bâtiments ;
  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique ;
  • Garantir la fraîcheur pendant les étés caniculaires (de plus en plus courants).

RT2012, RE2020, pourquoi changer ?

RE2020

La nouvelle réglementation va plus loin que la RT 2012 qui se cantonnait aux performances thermiques. En effet, il sera désormais nécessaire d’analyser le cycle de vie du bâtiment dans sa globalité. Son impact environnemental sera calculé à chaque étape de son cycle, sachant que le secteur du bâtiment représente près de 30 % de nos émissions de CO2.

Cycle de vie

Sujet majeur pour lutter contre le réchauffement climatique et atteindre les enjeux ambitieux fixés par la loi Énergie Climat pour 2050, la RE2020 doit donc permettre de : 

  • Diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs ;
  • Prendre en compte l’empreinte environnementale des bâtiments neufs ;
  • D’atteindre la neutralité carbone en France ;
    En effet, les émissions des bâtiments, du secteur résidentiel comme du tertiaire, représentent un quart des émissions nationales de gaz à effet de serre.
  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs ;
  • Garantir aux habitants que leur logement sera adapté aux conditions climatiques futures (canicules).

Effectivement, les besoins de rafraîchissement sont à présent systématiquement comptabilisés, que l’habitation soit climatisée ou non. La RE2020 adopte un nouveau mode de calcul pour comptabiliser l’inconfort en été et un nouvel indicateur, le DH (Degré Heure), fait son apparition.

Par rapport à la RT2012, la RE2020 intègre la « mobilité des occupants interne au bâtiment » au tertiaire et logements collectifs. Elle rassemble la consommation énergétique des ascenseurs, des tapis roulants et des escaliers mécaniques. Cependant, le CEP ne comptabilise plus en tant que Consommations d’Énergie Primaire les énergies renouvelables captées sur la parcelle du bâtiment, pour l’usage du bâtiment. Ce qui signifie notamment que les énergies solaire, thermique et éolienne sur site n’entrent pas dans le calcul des consommations d’énergie primaire du bâtiment.

Les recours au bois, au chauffage électrique ou à la chaleur renouvelable sont donc encouragés.

 

Qui concerne-t-elle et quand entre-t-elle en vigueur ?

L’entrée en vigueur de cette réglementation (initialement prévue pour 2021) interviendra le 1er janvier 2022 pour les logements neufs. Puis à partir du 1er juillet 2022, la RE2020 s’appliquera aux constructions de bâtiments de bureaux et d’enseignement.

La nouvelle réglementation s’étalera jusqu’en 2031 pour permettre aux acteurs du secteur du BTP d’appréhender les nouvelles normes. Cela leur permettra de proposer les solutions adaptées.

 

RE2020 et le rôle clef des protections solaire automatisées

L’acceptation des permis de construire sera donc confrontée à différentes exigences sur :

  • le bâtiment ;
  • les équipements ;
  • le confort de l’occupant ;
  • l’impact carbone.

Pour atteindre ces objectifs, c’est l’automatisation solaire qui a le meilleur ratio coût / performance. Chez MN Fermetures, les volets roulants associés aux moteurs solaire Somfy et/ou une solution domotique type TaHoma ont un impact significatif sur les indicateurs permettant de mesurer l’efficacité.

Quels sont les indicateurs concernés ?

Le Bbio

Tout d’abord, il y a le Besoin Bioclimatique du bâtiment, qui est le critère le plus exigent. Il correspond à la capacité d’isolation et la performance de l’enveloppe du bâtiment. Le Bbio se calcule sur une année en tenant compte des besoins en chauffage, refroidissement et en éclairage.

Le CEP

Consommation énergie primaire

 

Ensuite, la Consommation d’Énergie Primaire. Elle caractérise la consommation des équipements.
Le CEP est calculé en fonction des consommations de chauffage, de refroidissement, d’eau chaude sanitaire, d’éclairage artificiel et des auxiliaires.

L’énergie primaire est une forme d’énergie disponible dans la nature avant toute transformation.

 

 

Le DH

Ensuite, le DH, qui est le nombre de Degrés Heure d’inconfort estival. Pour un logement, cela correspond à une période d’environ 25 jours durant laquelle la température intérieure sera en permanence supérieure à 28 °C le jour et 26 °C la nuit. Grâce à l’automatisation des produits solaires, le bâtiment offre plus de confort en cas de fortes chaleurs. En effet, fermer les volets la journée durant l’été et les ouvrir la nuit permet de rafraîchir naturellement les habitations.

L’IC

Enfin, l’IC ou Impact Carbone correspond à l’impact environnemental du bâtiment, de sa construction à sa destruction (ou son recyclage) en passant par son utilisation.

Ces différents indicateurs, à ne pas dépasser pour pouvoir valider un permis de construire, sont modulés en fonction de la Zone géographique. En effet, en France, selon la zone climatique, les protections solaires n’ont pas la même valorisation.

Cependant, le volet roulant automatisé sera le produit qui apportera le meilleur bénéfice sur toutes les zones. Les BSO motorisés pourront être une solution alternative pour optimiser le DH, dans l’extrême sud de la France.

Vous pouvez retrouver ici un démonstrateur des bénéfices des protections solaires automatisées, en fonction de la zone géographique

Plus simplement, voici un tableau résumant les nouvelles mesures qu’apportera la RE2020 par rapport à la RT2012.

RE2020

Categories:

Tags:

No responses yet

À Propos

MN Fermetures développe depuis 40 ans des solutions de fermetures professionnelles.
Réactivité, innovation et qualité sont au cœur de nos engagements.

Promotion 15/04 au 15/05 2022Le solaire à 10€ NET

 C'est les 30 jours solaires chez MN FERMETURES
Du 15 avril au 15 mai, nos volets roulants solaires ont une plus-value de 10€ net.

%d blogueurs aiment cette page :